Archives

Me conseillez-vous d’investir en nom propre ou avec mon conjoint ? (Rosa, 36 ans)

Cette décision dépend de plusieurs facteurs : de votre situation familiale et de ce que vous souhaitez réaliser sur le long terme. Si vous décidez d’acquérir le bien avec votre conjoint, chacun de vous sera propriétaire en fonction des parts acquises. Dans le cadre d’un mariage sous le régime de la communauté, le bien entre dans le patrimoine commun, même s’il n’est financé que par un des deux conjoints. Si vous êtes mariés sous le régime de la séparation de biens, d’un Pacs ou d’une union libre, chaque époux dispose de son patrimoine propre.

Voir l'article

Si je n’ai pas d’apport, puis-je tout de même investir ? (Sébastien, 30 ans)

Il est tout à fait possible de réaliser un investissement locatif sans apport à partir du moment ou votre taux d’endettement ne dépasse pas 33% de vos revenus. Le fait d’effectuer un prêt total est souvent très rentable car vous pouvez déduire l’intégralité des intérêts de votre emprunt sur les loyers reçus. Ce qui vous permet de bénéficier de réduction d’impôts et d’optimiser fiscalement votre investissement.

Voir l'article